Je protège mon école publique : les enfants ont besoin de vous!

Chaînes humaines les 1er juin et 1er septembre

Le comité éducation du CCMM-CSN continue d’appuyer la lutte et invite tous ses membres à participer aux chaînes humaines du 1er juin et du 1er septembre ainsi qu’à inscrire vos souhaits au ministre!

Pour voir le tract cliquez ici, pour voir les événements et la page du mouvement sur Facebook cliquez ici

Quand : Le mercredi 1er juin, de 7 h 30 à 8 h du matin (30 minutes avant le début des classes)

: Devant les écoles publiques du Québec

Qui : Parents, élèves, profs, personnel, frères et sœurs, grands-parents et citoyens et citoyennes!

 

 

Dans le cadre de la Journée internationale des femmes

Les plaisirs de disctinction féminine, spectacle pour femmes seulement

L’Association professionnelle du personnel administratif (APPA) et le comité éducation du CCMM-CSN vous invitent, le 15 mars prochain, de 18 h à 21 h 30, à une soirée spectacle sous le signe de l'humour destinée exclusivement aux femmes.

Les billets sont disponibles au coût de 10 $ (pour celles qui ne sont pas membres de l'APPA). Vous pouvez contacter Louise Archambault : larchambault@appa.qc.ca pour vous procurer votre billet.

 

 

Pétitions

Nous vous invitons à signer et à partager largement les deux pétitions suivantes :
Priorité à l'éducation publique au Québec
Réinvestissement dans les services de garde éducatifs de qualité

L'austérité en CPE

Un parent fait part des choix difficiles dont le conseil d’administration d’un CPE  doit faire face, à la suite des coupes dans les budgets de fonctionnement des CPE. À lire ce texte paru dans le journal Métro le 16 septembre 2015.

Austérité en éducation

Dans son entêtement à vouloir diminuer les dépenses de l’État et redéfinir son rôle par rapport à l’économie privée, le gouvernement fait flèche de tout bois, sans égard aux besoins des personnes et des communautés, ni aux façons de faire qui ont patiemment été mises en place ou qui pourraient l’être pour mieux y répondre. Le système d’éducation ne fait pas exception à ce « passage à la moulinette » et à la restructuration de nos institutions collectives que veut orchestrer le gouvernement Couillard, et ici tous les secteurs sont touchés. Lors de l'assemblée générale du 28 janvier 2015 du conseil central, le comité éducation a présenté un dossier sur l'austérité.

Voici les documents présentés à cette occasion :

Dossier austérité

Liste des coupes de personnel en éducation

Austérité en éducation - présentation

Voici également le lien vers l'article du journal Le Devoir du 15 décembre 2014 : Rapport Demers sur l'enseignement collégial : Alerte à la dérive du clientélisme scolaire

Du 10 au 14 février 2014
Journées de la persévérance scolaire

Voir le site : Journées de la persévérance scolaire

Appuyez la coalition pour des écoles saines à la CSDM

À son Assemblée générale du 3 avril 2013, le Conseil central du Montréal métropolitain-CSN a adopté la proposition suivante :

Attendu le nombre important d’écoles affectées par les problèmes de moisissures à la Commission scolaire de Montréal (CSDM);

Attendu le pourcentage (59%) d’établissements dans un état de vétusté préoccupant;

Attendu la fermeture de 6 établissements et la possibilité que d’autres doivent l’être;

Attendu les sommes nécessaires à la réfection des nombreux établissements touchés;

Attendu nos préoccupations pour la santé des élèves et pour celle des travailleuses et travailleurs de ces écoles;

Attendu qu’il s’agit d’une question de santé et sécurité au travail de même que d’une question de santé publique;

Il est proposé que le Conseil central du Montréal métropolitain-CSN appuie les syndicats qui revendiquent du ministère de l’Éducation, des Loisirs et du Sport, des budgets accrus servant à l’entretien et à la modernisation du parc immobilier de leur commission scolaire;

Qu’il manifeste son appui aux syndicats de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) et à la Coalition pour des écoles saines à la CSDM, par la signature de la pétition en ligne et recommande à ses syndicats affiliés et à leurs membres d’en faire autant.

http://www.ecolessaines.com

Invitation à un atelier de travail avec le comité éducation sur l'éducation et la formation des adultes


Dans le cadre de la Semaine québécoise des adultes en formation

  • Dix ans après la publication de la Politique gouvernementale d’éducation des adultes et de formation continue;

  • Cinq ans après l’échéance d’un premier plan d’action;

  • malgré la mobilisation historique du mouvement étudiant au printemps 2012
    pour l’accessibilité à l’éducation; 

  • malgré le Sommet sur l’enseignement supérieur;

On ne peut que constater que le secteur de l’éducation et de la formation des adultes fait figure de parent pauvre dans le vaste monde de l’éducation.

L’Institut de coopération et d’éducation des adultes (ICEA) veut remettre l’éducation des adultes à l’ordre du jour en tenant un Rendez-vous pour un Québec apprenant
les 30 et 31 mai prochain.

Afin de se préparer à participer pleinement au rendez-vous de l’ICEA, le comité éducation du Conseil central du Montréal métropolitain–CSN invite les personnes intéressées à l’éducation et à la formation à participer à une rencontre élargie du comité.

OBJECTIF : le comité veut valider auprès des participants et des participantes sa lecture des besoins en éducation et en formation des adultes, tant les besoins décrits depuis longtemps que les nouveaux besoins qui émergent. Il veut aussi explorer des moyens pour répondre à ces besoins.

L’invitation est lancée :
À la CSN, à la salle Michel-Chartrand
Le mercredi 10 avril 2013
De 18 h à 20 h 

Inscriptions obligatoires, car un goûter sera servi :

diane.despatie@csn.qc.ca ou 514 598-2005
                                                                                              

Vigile demandant une enquête publique et indépendante sur les agissements policiers pendant le printemps Érable

Montréal, 19 mars 2013 - Fidèle à sa résolution adoptée en Assemblée générale le 6 mars dernier :

Attendu les dénonciations de la violence policière déjà votées en Assemblée générale par le Conseil central du Montréal métropolitain−CSN les 2 mai, 20 avril et 8 mars 2012;
attendu la participation du Conseil central du Montréal métropolitain−CSN au groupe de plus de 50 organisations de la société civile exigeant une enquête publique et indépendante sur les agissements de la police pendant le printemps Érable;
attendu l’absence de réponse par la première ministre du Québec à la sollicitation d’une rencontre concernant cette demande d’enquête publique et indépendante;
attendu la nécessité de faire toute la lumière sur les agissements de la police pendant cette période trouble où plus de 3400 personnes ont été arrêtées.
 
Il est proposé  par Anick Ferland
appuyé par Line Lepage
Que le CCMM-CSN invite ses syndicats affiliés et leurs membres à participer activement à la vigile qui se tiendra le mardi 19 mars 2013, de 9 h à 21 h, devant les bureaux de la première ministre du Québec angle McGill College et Sherbrooke, et plus particulièrement pendant la plage horaire animée par le CCMM−CSN de 18 h à 19 h.
 
Le Conseil central du Montréal métropolitain-CSN était présent toute la journée du 19 mars pour la Vigile demandant une Enquête publique et indépendante sur les agissements policiers pendant le printemps Érable. Le Conseil central a animé avec la Fneeq la plage horaire de 18h à 19 h.
 
Francis Lagacé, 2e vice-président du Conseil central du Montréal métropolitain-CSN




Cliquez sur l'image pour plus d'informations :





Cela prend tout un village
pour comprendre les PPP sociaux

4 février 2013 - Réunis en un colloque les 31 janvier et 1er février dernier, près de deux cents participantes et participants provenant des milieux syndical, communautaire et institutionnel ont pu découvrir quelques nouvelles pièces du casse-tête de ce qui apparaît comme la nouvelle vague de la gouvernance du social au Québec et qui passe de plus en plus par les fondations.

Ce colloque était  organisé par le Conseil central du Montréal métropolitain–CSN (CCMM–CSN), le Regroupement des organismes communautaires famille de Montréal (ROCFM) et le Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal (RIOCM). Celles-ci se positionnent sur l’échiquier à titre de bailleurs de fonds pour plusieurs organismes communautaires et organismes d’État – écoles, centres de services sociaux et de santé, Institut national de santé publique, Institut de la statistique du Québec. Au-delà du financement, elles définissent de plus en plus  les orientations et les actions de l’État. De plus, comme cela fut démontré pour le  ministère des Transports,  les ministères à vocation sociale laissent eux aussi l’expertise des employé-es de l’État se perdre au profit du privé. Par exemple, la Fondation Lucie et André Chagnon  (FLAC), par le biais des PPP sociaux, détermine en grande partie les orientations et le développement des politiques et des interventions sociales, de la période de la grossesse jusqu’aux soins de fin de vie. Malgré toutes les bonnes intentions du monde, cette nouvelle façon de faire est quand même un autre visage de la privatisation progressive de nos services publics. Plus grave, ce « philanthrocapitalisme » inscrit ses orientations dans une perspective de normalisation des comportements humains.

Dans le champ « famille » par exemple, il est difficile de trouver des organisations qui ne soient pas soutenues financièrement d’une façon ou d’une autre par la FLAC ou ses différentes déclinaisons. Pas étonnant alors de constater à quel point une  loi du silence semble régner autour de ce délicat sujet. Cependant, sous le couvert de l’anonymat, nombreux sont ceux et celles qui dénoncent et critiquent cette nouvelle gouvernance du social au Québec. 

Ce colloque a mis en lumière la volonté de nombreux acteurs de se mobiliser autour d’une préoccupation centrale : remettre des mécanismes démocratiques au cœur de l’orientation des politiques publiques. Une invitation est lancée afin de créer un réseau d’information et d’échanges.

Au sortir du colloque, nous interpellerons le gouvernement Marois. Comment se positionne-t-il par rapport à cette forme de privatisation du social? Quelle est sa conception du développement humain et des politiques à mettre en place? Veut-il soutenir, normaliser, encadrer, «régimenter»? Les organisations instigatrices du colloque demanderont une rencontre avec le ministre responsable de la région de Montréal, M. Jean-François Lisée, à ce sujet.

 

Photos : Michel Giroux





Semaine pour l'école publique - Conférence-débat


Nouveaux cahiers du socialisme


Dîner-conférence sur la loi spéciale










Manif en appui à la lutte étudiante


5 à 7 - Semaine québécoise des adultes en formation


Journées de la persévérance scolaire


À quoi sert l'éducation ?


Pour certains, l'éducation doit devenir un centre d'entreprenariat intellectuel qui produit des employé-es et des brevets commercialisables. 

Au-delà des questions financières, c'est cette reconversion de l'éducation qui devrait d'abord faire l'objet d'un débat de société avant de mettre les rênes du système de l'éducation dans les mains des gens d'affaires.
Avant d'accepter les arguments qui veulent que la hausse des droits soit inévitable et que la gratuité scolaire soit une utopie passéiste, n'y a t-il pas lieu de prendre un temps d'arrêt pour réfléchir et poser des questions sur ce qui est en train d'arriver aux étudiantes et étudiants et à l'éducation au Québec.
 
Le jeudi 10 novembre, nous vous invitons à manifester contre la hausse des frais de scolarité que le gouvernement Charest veut imposer.
Toute l'information sur

 

Le décrochage scolaire

Des chiffres éloquents

Malgré les différents plans d'action gouvernementaux et locaux, le taux de décrochage scolaire stagne depuis 15 ans au Québec, avec une moyenne autour de 40% après 5 ans d'études secondaires et de 30% après 7 ans d'études secondaires, car plusieurs décrocheurs "temporaires" obtiennent leur diplôme à l'éducation des adultes, phénomène assez particulier au Québec.

Pour lire la suite, cliquez ici.

 

Le front de lutte Éducation

  • créé lors du 29e congrès du CCMM-CSN en novembre 1995, dans la mouvance des coupures en éducation et des États généraux sur l’éducation.
  • Inscrit dans les statuts et règlements du CCMM
Article 46 – Pouvoirs et devoirs du conseil syndical
n) La ou le responsable de l’éducation a, entre autres, la responsabilité d’initier des actions du conseil central de la façon suivante :
  1. diffuser toute information pertinente quant aux enjeux liés à l’éducation et susciter une prise en charge de ces questions par les syndicats affiliés;
  2. s’assurer, en collaboration avec la ou le responsable du comité exécutif, que les syndicats affiliés reçoivent une formation adéquate sur les enjeux liés à l’éducation;
  3. susciter et participer à des campagnes d’appui aux luttes liées à l’éducation conformément à la politique en éducation et aux orientations du mouvement;
  4. dans ce cadre, faire au conseil syndical toutes les suggestions opportunes quant aux appuis à fournir dans ce dossier.
  • Comité éducation
- Comité de militantes et de militants
- Groupe de travail qui donne son sens au front de lutte éducation
- Lieu de concertation des syndicats de l’éducation de la région de Montréal et de Laval.
Ces syndiqué-es peuvent provenir des Centres de la petite enfance, des écoles (services de garde en milieu scolaire, personnel administratif, cols bleus, concierges), des collèges (personnel enseignant, personnel de soutien), des universités (chargé-es de cours, professeur-es, personnel de soutien, assistant-es) et de l’Institut de coopération pour l’éducation des adultes.
Des militantes ou des militants d’autres syndicats peuvent également se joindre au comité.
 
Le comité éducation défend le droit à l’éducation par la défense de l’école publique et par la lutte à la privatisation. Il s’intéresse à l’ensemble des questions qui concernent le vaste champ de l’éducation, du centre de la petite enfance à l’université. Il défend un système d’éducation égalitaire et démocratique où la formation doit d’abord répondre aux besoins des personnes avant ceux des entreprises. Il réclame du gouvernement une politique d’éducation des adultes large et généreuse.

 

Prochaine réunion       

À déterminer.

Responsables

Politique : Patrice Benoît
Conseil syndical : Madeleine Ferland
Conseillère syndicale : Nathalie Belleau

Plan de travail

Pour connaître le plan de travail du comité éducation cliquez ici.

Adhésions

Le CCMM-CSN est membre ou collabore avec les organismes suivants :

  1. Institut de coopération pour l’éducation des adultes
  2. Je protège mon école publique
  3. Association pour une solidarité syndicale étudiante
  4. Ligue des droits et libertés
  5. Profs contre la Hausse