Mois de l'Histoire des Noir-es 2017
À l’occasion du 375e anniversaire de Montréal, excursion en autobus pour rappeler la présence des communautés noires en territoire montréalais
MONTRÉAL NOIRE
Mardi 28 février, 9 h à 12 h
Départ de la CSN au 1601 de Lorimier (coin de Maisonneuve Est, métro Papineau)
Inscription obligatoire : 514 598-2021 ou julie.lampron-lemire@csn.qc.ca
Pour infos, cliquez ici

 

 

Mois de l'histoire des Noir-es

Le 25 février dernier, dans le cadre du Mois de l’Histoire des Noir-es, nous avons passé une excellente soirée en compagnie de Bebeto Lonsili et Adamou Daou. Bebeto nous a fait découvrir la vie quotidienne africaine « Sous le Baobab », à travers des contes et légendes du continent. Il était joliment accompagné d’Adamu au rythme du djembé et du balafon.

Merci à toutes les personnes qui se sont déplacées pour l’événement!

     

 

 

 

              

 

Mois de l'histoire des Noir-es 2016

Soirée de contes sous le Baobab, avec Bebeto Lonsili

Le jeudi 25 février 2016 à 17 h 30
À la CSN - 1601, avenue De Lorimier (métro Papineau) au rez-de-chaussée, près de l'ascenseur
Des bouchées seront servies

S'inscrire avant le 17 février 2016 au 514 598-2021 ou par courriel.

 

Pourquoi le racisme?

Le comité immigration vous invite à une soirée sur le racisme le mardi 13 octobre 2015.
Cliquez sur l'image ci-dessous pour voir l'affiche en format PDF :

Guide pour les syndicats - novembre 2014

Diversité - Interculturalité en milieu de travail
Rôle et responsabilités des syndicats

Plus que jamais, la démographie en milieu de travail évolue dans la grande région de
Montréal, qui demeure la terre d’accueil privilégiée d’une grande majorité d’immigrantes et
d’immigrants au Québec. Bien qu’elles enrichissent l’environnement général, les
relations professionnelles et interpersonnelles en situation de diversité se complexifient, et
plusieurs se sentent impuissants face à leur expression.

Les syndicats sont de plus en plus confrontés à la difficulté de concilier les écarts culturels, les outils mis à leur disposition pour les orienter dans leur démarche de rapprochement entre les travailleuses et travailleurs de toute provenance étant rares. L’intégration demeure presque entièrement la
responsabilité des personnes issues de l’immigration. Le présent document suggère quelques pistes d’actions qui faciliteront les syndicats. Pour accéder au guide, cliquer ici.


Semaine québécoise des rencontres interculturelles
29 septembre au 9 octobre 2014

Du 29 septembre au 5 octobre 2014, joignez-vous à nous pour multiplier les rencontres interculturelles sur le thème Accueillir… pour grandir et s'ouvrir. C'est une invitation à participer à l’édification d'une société ouverte et inclusive et à partager avec fierté une identité basée sur notre langue et nos valeurs communes. L'ouverture au dialogue permet d’avoir accès à toute la richesse de la diversité de notre société. La Semaine québécoise des rencontres interculturelles est donc l'occasion idéale de partager vos expériences et votre vision qui font de vos milieux de vie des lieux accueillants et inclusifs, des lieux où toutes et tous se reconnaissent et participent à la réalisation d’un projet de société commun.La 12e Semaine québécoise des rencontres interculturelles se tiendra sous le signe de ce qui définit notre vivre-ensemble pour grandir et  nous ouvrir à la diversité.
Pour plus d'information, cliquez ici

Les États-Unis d’Afrique

19 février 2014 – Le comité immigration et relations ethnoculturelles du conseil central a organisé, hier soir, le visionnement du film «Les États-Unis d’Afrique», récipiendaire, en 2011, du prix de la critique et de la Cinémathèque québécoise aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal. Dans son film, le réalisateur, Yanick Létourneau, suit la quête de l’un des plus respectés pionniers du hip-hop africain : Didier Awadi. Celui-ci travaille sur un nouveau disque intitulé «Présidents d’Afrique», en hommage à ces révolutionnaires morts pour l’idéal d’une Afrique unie, indépendante et fière. Nous voyageons, avec lui, non seulement en Afrique, mais aussi ailleurs sur la planète, et rencontrons d’autres artistes politisés. Le réalisateur a pu échanger avec les gens qui ont été captivés par cette profonde réflexion sur l’engagement individuel et collectif.

Une très belle soirée!

Source : Conseil central du Montréal métropolitain–CSN
Texte et photos : Emmanuelle Proulx, CCMM–CSN





Réservation avant le 14 février 2014
au 514-598-2021 ou par courriel à odile.wallon@csn.qc.ca

Montrer la couleur pour faire oublier l’être

Mois de l’Histoire des Noir-es

C’est sur le thème Noir : une identité qui colle à la peau que le comité immigration et relations ethnoculturelles du Conseil central du Montréal métropolitain–CSN a souligné, le 26 février 2013, l’activité annuelle du Mois de l’Histoire des Noir-es.

(Lire la suite...)





Noir-e : une identité qui colle à la peau!


L'humour de ma plume derrière les barreaux



Journée de réflexion pour souligner la Journée internationale des migrants

Le Front de défense des non-syndiqué-es organise une journée de réflexion sous le thème :  L'expansion des programmes temporaires de travail dans un contexte de mondialisation néolibérale : enjeux et perspectives. Cet événement se tiendra le jeudi 15 décembre 2011, au Centre justice et foi, 25 rue Jarry Ouest à Montréal, de 8h30 à 17h.

Cliquez ici pour voir l'invitation

Les objectifs de la journée sont les suivants :

  • Approfondir notre compréhension de l'impact de la mondialisation dans l'expansion du travail temporaire;

  • Clarifier le rôle des différents acteurs dans le processus de migration temporaire, dont les agences de placement internationales et autres recruteurs;

  • Définir les perspectives de l'action syndicale locale et internationale avec des représentant-es et des leaders syndicaux.

Coût de la journée : 20 $, payable le jour même. Dîner servi sur place.

Veuillez confirmer votre présence, avant le 5 décembre, par courriel à l'adresse suivante : journee.internationale.migrants@gmail.com

 

En collaboration avec :
Centre justice et foi
Comité d'action contre la traite humaine interne et internationale (CATHII)
Centre international de solidarité ouvrière (CISO)
Centre des travailleuses et travailleurs immigrants
Conseil central du Montréal métropolitain-CSN
Fédération des travailleuses et travailleurs du Québec (FTQ)
REDTAC-(im)migration

 

La réintroduction d’un projet de loi anti-réfugiés est déplorée

16 juin 2011 - Le Conseil canadien pour les réfugiés a exprimé aujourd’hui sa profonde déception devant la réintroduction d’un projet de loi qui a été  largement condamné parce qu’il viole les droits des réfugiés. Le gouvernement affirme que le projet de loi vise les passeurs, mais ce sont les personnes fuyant la persécution, dont des enfants, qui seront punis si le projet de loi est adopté.

« Nous marquons cette année le 60e anniversaire de la Convention sur les réfugiés, mais plutôt d’honorer ce traité, on propose de le violer », a déclaré Wanda Yamamoto, présidente. « N’oublions pas que la Convention a été adoptée parce que de nombreux pays, dont le Canada, avaient fermé la porte aux réfugiés juifs qui fuyaient le régime nazi, et après on s’est dit ‘plus jamais ça!’ »

Le projet de loi propose entre autres les mesures inacceptables suivantes :

  • La détention obligatoire pour certains réfugiés, sans possibilité de révision par les tribunaux. Ceci constitue de la détention arbitraire, ce qui est contraire à la Charte canadienne des droits et libertés et au droit international. De enfants seront parmi les personnes emprisonnées. 

  • Un vide juridique à long terme pour certains réfugiés reconnus, en leur refusant le droit de demander la résidence permanente, et en bloquant la réunification avec leurs enfants, en violation de la Convention relative aux droits de l’enfant. Les enfants laissés à l’étranger seront confrontés à des risques en attendant d’être réunis avec leurs parents qui sont des réfugiés au Canada.

Le projet de loi reprend les dispositions du projet de loi C-49 de l’ancien Parlement. Le C-49 a été massivement condamné :

  • Il a été rejeté par tous les partis d’opposition.

  • De nombreuses organisations de la société civile l’ont critiqué, dont plus de 80 qui ont endossé la déclaration du CCR.

  • De nombreux experts juridiques ont affirmé qu’il violait la Charte canadienne des droits et libertés et le droit international (voir par ex. le mémoire de l’Association du barreau canadien)

Le CCR note que la législation proposée aura vraisemblablement peu d’effets dissuasifs, voire aucun, sur les passeurs, qui font déjà face à des peines allant jusqu’à l’emprisonnement à perpétuité et une amende de un million de dollars. 

Contact : Colleen French, coordinatrice de la communication, 514-277-7223 poste 1, 514-476-3971 (cell), courriel : cfrench@ccrweb.ca

Pour de plus amples informations sur la version précédente, le projet de loi C-49, voir http://ccrweb.ca/fr/c49

 

Prochaine réunion

À déterminer.

Responsables

Politique : Manon Perron
Conseil syndical : Ramatoulaye Diallo
Conseillère syndicale : Priscilla Bittar

Plan de travail

Pour connaître le plan de travail du comité immigration et relations ethnoculturelles cliquez ici.