Nouvelle

Le conseil central dénonce le projet de refonte électorale

Lettre du Conseil central du Montréal métropolitain−CSN au Directeur général des élections du Québec concernant la refonte électorale

Monsieur Pierre Reid
Directeur général des élections du Québec et
Président de la Commission de la représentation électorale
preid@dgeq.qc.ca

Bonjour Monsieur Reid,

Par la présente, le Conseil central du Montréal métropolitain−CSN s’oppose à la nouvelle proposition de carte électorale rendue publique par la Commission de représentation électorale, plus particulièrement en ce qui concerne le redécoupage des circonscriptions montréalaises menant à la disparition de la circonscription de Sainte-Marie−St-Jacques. 

La proposition préliminaire de la Commission de la représentation électorale respectait davantage les critères de communauté naturelle. 

Nous constatons que les mêmes problèmes reviennent à chaque révision de la carte électorale. Les limites imposées par la Loi électorale (ex : maximum de circonscriptions fixé à 125) rendent l'exercice de révision de la carte électorale difficile en ce qui a trait au respect des réalités sociodémographiques et socioéconomiques des communautés. 

Nous vous invitons donc à tout le moins à tenir des consultations sur votre nouvelle proposition de carte électorale puisqu’elle diffère considérablement de votre proposition préliminaire. La commission l'avait d'ailleurs fait en 2001, à la suite de son rapport particulier sur la région de Montréal. 

Mais, d’abord et avant tout, nous estimons qu'une réforme du mode de scrutin incluant une dimension proportionnelle est essentielle et permettrait d’améliorer significativement la représentativité des électrices et des électeurs tout en permettant une meilleure égalité relative des votes partout au Québec. 

Dans l’attente d’une réponse favorable à nos revendications, veuillez accepter nos plus sincères salutations. 

Dominique Daigneault
Présidente du Conseil central du Montréal métropolitain−CSN