Activités

28 mars 2018  18 h

Soirée de discussion sur l’avenir de l’enseignement supérieur

En prévision de la rencontre des États généraux de l’enseignement supérieur (ÉGES) qui aura lieu en mai prochain, le comité éducation du Conseil central du Montréal métropolitain – CSN invite toutes les personnes intéressées par l’avenir de l’éducation supérieure à participer à une soirée de réflexion régionale sur les enjeux majeurs liés aux cégeps et universités québécoises.

Les questions du financement des établissements, de la démocratie de leur mode de gestion ainsi que l’accroissement constant de la précarité des personnes qui y travaillent et y étudient seront au cœur de nos échanges. Que faire pour y pallier ? Comment lutter contre ces phénomènes qui ont une influence néfaste sur l’enseignement supérieur ? Quelles pistes d’action et de solution pouvons-nous mettre de l’avant pour assurer que l’avenir de nos institutions d’enseignement supérieur sera à la hauteur de ce que nous pouvons souhaiter ? Que faire pour mettre un frein à la marchandisation croissante de nos institutions d’enseignement et du savoir ?

En atelier, puis en plénière, les participant.e.s à la soirée seront appelé.e.s à échanger sur ces questions cruciales pour l’avenir de l’enseignement supérieur au Québec. Ces réflexions pourront par la suite servir de base à nos interventions lors de la rencontre nationale des ÉGES de mai.

Professeur.e.s, chargé.e.s de cours, tuteurs, personnel administratif et de soutien, étudiant.e.s : les personnes qui vivent et travaillent au quotidien dans les cégeps et les universités sont évidemment conviées à participer à la rencontre. Mais encore, toute personne ou organisme qui s’intéresse de près ou de loin à la question de l’enseignement supérieur est invité.e à se joindre à nous et à contribuer à la réflexion collective sur cette question essentielle pour l’avenir du savoir et de la vie académique. C’est donc à une véritable réflexion citoyenne sur l’enseignement supérieur que le comité éducation du CCMM-CSN vous invite afin qu’ensemble nous travaillions à nous doter d’institutions d’enseignement supérieur dynamiques, démocratiques et respectueuses des personnes qui y œuvrent !